Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="5"]

Consommer éco-responsable et réduire ses déchets

La fin de l’année approche vite, et avec elle, les bonnes résolutions pour l’année suivante ! Depuis quelques années maintenant, une de mes résolutions récurrentes est de consommer plus éco-responsable et de réduire mes déchets. Chaque année, je change un peu mes habitudes en ce sens. Et chaque pièce de la maison est visée ! Car dans chaque pièce, nous pouvons faire des efforts pour consommer mieux, et consommer moins.

Le sujet de réduire son empreinte environnementale et d’ailleurs de plus en plus abordé autour de nous. C’est un sujet qui me tient de plus en plus à cœur, et j’essaie de faire de mon mieux pour consommer mieux dans le but de produire moins de déchets, notamment. Je consomme donc différemment, sans pour autant chambouler tout mon quotidien ! Ce sont des petits gestes, simples à mettre en place, et qui ne sont pas contraignants. Et c’est le porte-monnaie qui est aussi content, même si les économies n’est pas mon but premier dans cette démarche. Les deux sont pourtant indissociables, on joint donc l’utile à l’agréable.

Il y a tellement à dire sur ce sujet que chaque point que je vais mentionner dans cet article ne sera pas énormément développé. Si vous avez des questions sur quelque chose en particulier, je serai ravie de vous répondre ! N’hésitez pas à m’interpeller dans les commentaires.

Alors, prêts à prendre cette résolution avec moi ?

consommer eco responsable cuisine réduire déchets - Consommer éco-responsable et réduire ses déchets

Mieux consommer dans la cuisine

La cuisine, c’est la première pièce dans laquelle on peut agir pour consommer de façon plus éco-responsable, et surtout, réduire considérablement ses déchets. Mais c’est aussi la pièce qui demande le plus d’efforts pour changer ses habitudes. Pour ma part, j’ai changé quelques petites choses mais je sais que je pourrai faire bien mieux, c’est d’ailleurs un de mes objectifs 2020 ! Cette année, je suis prête à aller plus loin.

Faire ses courses

Faire ses courses, c’est une étape primordiale pour éviter le gaspillage alimentaire. Et cela demande un minimum d’organisation. Rien de bien compliqué…il suffit par exemple de prévoir ses menus à l’avance, de bien vérifier ce que l’on a déjà dans les placards et de faire sa liste de courses en conséquence. On évite ainsi les achats superflus, qui ne vont pas servir, et qu’on finira par jeter.

Pour acheter exactement ce dont on a besoin, rien de mieux que d’acheter en vrac ! C’est précisément sur ce point que je dois faire des efforts. C’est de plus en plus facile d’acheter en vrac maintenant, on trouve de plus en plus des distributeurs dans les grandes surfaces. Et pour la conservation à la maison, on privilégie les bocaux en verre.

Réduire son empreinte environnementale passe aussi par ce que l’on achète. Il est important d’acheter le plus possible des fruits et légumes de saison, et de privilégier les circuits courts. Ce n’est pas toujours facile, mais avez-vous vraiment envie de ce kiwi qui vient tout droit de Nouvelle-Zélande, et qui a sûrement voyagé plus que vous…? Si on en a la possibilité, on file au marché pour remplir son frigidaire !

Les contenants sont aussi à prendre en compte. A éviter : les barquettes en polystyrène, les produits emballés individuellement, etc. Le plus facile, pour commencer, ce sont les bouteilles. C’est en tout cas par là que j’ai commencé ma “sensibilisation” aux contenants. Désormais, je privilégie les bouteilles en verre ou les briques en carton.

Changer son alimentation

Ce n’était pas lié à ma résolution de réduire mon empreinte environnementale, mais cela y contribue fortement. Il y a quelques années, j’ai pris la décision de devenir végétarienne. L’industrie agro-alimentaire est une des plus polluantes au monde, et l’élevage industriel représente une part importante de cette pollution. Saviez-vous que pour produire un kilo de bœuf, on dépense 16 000 litres d’eau ? Cela donne à réfléchir…

Depuis quelques années, un mouvement se développe : consommer moins de viande, mais en consommer mieux. On appelle ses adeptes les “flexitariens“. Cela demande moins d’efforts et permet de se faire plaisir de temps en temps. C’est une bonne alternative pour ceux qui ne sont pas prêts à sauter le pas du végétarisme ou véganisme.

Cuisiner

J’essaie toujours de cuisiner la quantité nécessaire. Combien de fois ai-je jeté des plats que j’avais fait en trop grosse quantité et pas consommé par la suite… Avant, je congelais beaucoup mais c’est devenu compliqué depuis que je n’ai qu’un mini freezer en guise de congélateur. J’ai appris à utiliser les bonnes quantités pour pouvoir faire juste ce qu’il faut. Pas simple au début mais très pratique maintenant que je sais faire !

Pour cuisiner, j’utilise des ustensiles en bois et des casseroles en inox. J’ai essayé de réduire au maximum les ustensiles en plastique, et on s’en sort très bien sans ! Quant au petit électroménager et autres robots de cuisine, j’achète toujours de seconde main, avec toujours un seul leitmotiv : produire moins de déchets et recycler au maximum.

Conserver les aliments

J’ai éliminé tous les récipients en plastique, et je n’utilise plus que des boîtes en verre. Et pour recouvrir un plat resté dans la casserole, par exemple, j’utilise depuis peu les Bee’s wraps qui viennent remplacer le cellophane. Il s’agit d’un tissu induit de cire d’abeille, et cela conserve très bien les aliments ! C’est seulement déconseillé pour la viande, mais comme je n’en mange pas, je ne vois pas d’inconvénients à ce produit.

Autre point important, je regarde toujours les dates limites de consommation, et les dates limites d’utilisation optimale. Saviez-vous que cette dernière n’indique pas du tout une date de péremption ? Le produit peut toujours être bon à la consommation, même si son aspect, texture ou odeur a un peu changé. Par exemple, un yaourt peut très bien se manger dix jours après avoir dépassé la DLUO. Avant de jeter, mieux vaut donc ouvrir et faire son propre jugement. Et hop, un yaourt en moins à la poubelle !

Mieux consommer dans le séjour et la salle à manger

Ce n’est pas les pièces auxquelles on pense spontanément quand on parle de réduction des déchets et d’éco-responsabilité, et pourtant, nous avons aussi la possibilité de trouver des moyens de réduire son empreinte environnementale dans le séjour et dans la salle à manger.

La vaisselle

Premier réflexe quand on parle de réduction des déchets : la seconde main ! Quelques unes de mes pièces de vaisselle ont été chinées. Emmaüs, brocantes, Le Bon Coin, ou réutilisation de la vieille vaisselle de la grand-mère…(si, si, ça revient à la mode !). Il y a plein de solutions pour ne pas acheter neuf.

Sur les matières, là aussi, j’évite le plastique au maximum. Pour les sets de table, ce sera donc en osier. Les couverts, en inox et en bois. Les verres, en verre bien sûr !

La décoration

La décoration est le plus possible naturelle. J’ai beaucoup de plantes vertes dans le salon, par exemple. On peut imaginer pas mal de petites décorations en lien avec la nature : une pomme de pin peinte, des fleurs séchées dans un vase, des pots en terre cuite, etc.

En tant que grande fan de bougies, j’ai troqué les bougies artificielles pour des bougies eco-friendly et vegan. On en trouve facilement maintenant, alors, plus d’excuse pour avoir des bougies nocives !

Enfin, je n’hésite pas à recycler des objets et leur donner une seconde vie. Par exemple des jolies cartes reçues qui se retrouvent dans un cadre pour habiller un mur. Des vieux tissus transformés en housse de coussin. Il y a tellement de possibilités !

consommer eco responsable séjour réduire déchets - Consommer éco-responsable et réduire ses déchets

Les appareils électroniques

Un gros pôle de consommation dans le séjour est les appareils électroniques. Ils sont devenus indispensables et c’est hors de question de s’en séparer pour ma part ! Mais on peut faire en sorte de mieux les utiliser, pour réduire sa consommation d’énergie. Un geste très simple et qui fait déjà beaucoup, c’est de ne pas les laisser en veille, mais de bien les éteindre.

Je dois avouer que je ne me suis jamais vraiment souciée de ma consommation d’appareils électroniques, tout simplement car je ne suis pas prête à faire de gros efforts sur cette partie là. Je suis accro à mon téléphone, j’aime bien passer du temps devant Netflix, et je n’ai pas envie de changer ces habitudes.

Cependant si le sujet vous intéresse, sachez qu’il existe des moyens de consommer de façon plus éco-responsable avec les produits électroniques. Les deux ne sont pas incompatibles et on a sûrement tous de gros efforts à faire sur cette partie-là !

Mieux consommer dans la chambre

Dans la chambre, mes nouvelles habitudes ne concernent que le dressing. Et je ne pensais pas qu’un jour je pourrais dire ça : je ne fais quasiment plus de shopping. En revanche, je suis devenue une grande adepte de la seconde main, et de Vinted en particulier. Toutes mes dernières pièces viennent de ce site. On y trouve des pépites ! Mes derniers achats neufs remontent à cet été. C’était un vrai challenge pour moi, et je suis fière de m’en sortir si bien.

Pour y voir un peu plus clair dans mon dressing, j’ai fait un grand tri, et j’ai donné pas mal de vêtements. Au final, on porte souvent les mêmes pièces. J’ai eu une longue période de shopping et d’achats compulsifs. Des choses que je n’ai porté qu’une ou deux fois, voire pas du tout ! Alors, pourquoi les garder ? Mais surtout…pourquoi les acheter ? Maintenant, avant d’acheter quelque chose, je me pose toujours deux questions : en ai-je besoin ? vais-je l’utiliser ? Si les deux réponses sont positives, alors c’est bon, je peux acheter !

Mieux consommer dans le coin beauté

Ah, le maquillage, les crèmes en tout genre, les vernis… Cela a été un énorme péché mignon pendant bien longtemps. Je ne pouvais pas m’empêcher d’acheter les dernières nouveautés, tester les nouvelles tendances… Et les tiroirs de la coiffeuse se remplissaient, jusqu’à déborder. Pour au final, beaucoup de produits jamais utilisés.

Ne garder que l’essentiel

Quel est l’intérêt d’avoir 18 crèmes hydratantes, 150 vernis, 30 palettes de maquillage, 15 produits pour se démaquiller…? Aucun ! J’ai donc commencé par faire un gros tri dans tous mes produits de beauté pour ne garder que l’essentiel. Et surtout, j’ai arrêté d’acheter à tout bout de champ. J’attends de terminer un produit pour en racheter un autre. Croyez-moi, c’est une grande avancée !

consommer eco responsable beauté réduire déchets - Consommer éco-responsable et réduire ses déchets

Le maquillage

Sur ce point, je n’ai pas réussi à faire de tri. Je suis encore une grande addict du maquillage. Si je n’en ai pas acheté depuis bien longtemps, je suis toujours heureuse d’utiliser mes palettes Naked d’Urban Decay qui n’ont rien d’eco-responsables, mes rouges à lèvres Too Faced, Sephora et toutes les autres marques que je peux avoir, mes nombreux blush… Et c’est hors de question de m’en séparer.

Cela dit, j’ai eu l’opportunité de tester dernièrement des marques de maquillage bio et vegan. Je n’ai pas prévu d’acheter du maquillage pendant un bon bout de temps, mais je ne peux que vous conseiller de vous tourner vers ce genre de marques pour vos futurs achats. Il y en a de plus en plus sur le marché, et la qualité est tout aussi bonne que ce qu’on peut trouver à Sephora.

Pour les vernis, c’est pareil, je n’en achète plus. J’en avais bien trop à la base pour tout vous dire. Il existe des vernis éco-responsables, j’en parlais un peu dans cet article si cela vous intéresse. Au niveau des dissolvants, c’est pareil, certaines marques proposent des dissolvants produits à base d’ingrédients naturels. Là aussi, c’est testé et approuvé, pour ma part !

Le démaquillage

Pour me démaquiller, j’évite au maximum d’utiliser des cotons. Je préfère le gant démaquillant, qui est d’ailleurs devenu un indispensable pour moi. Je mets une petite goutte de lait démaquillant, et le gant enlève tous les résidus de maquillage. Ensuite, je le lave au savon, et c’est tout ! Je le lave de temps en temps en machine. Plus de déchet quotidien dans la poubelle de la salle de bain. C’est une habitude à prendre très facilement. Il existe aussi des lingettes démaquillantes, mais je n’en ai pas encore testé.

Les crèmes hydratantes

C’est sur ce point que j’ai effectué mon plus gros tri. J’avais énormément de crèmes hydratantes. Les pots ouverts et utilisés qu’une fois ou deux, je ne les comptais plus ! J’ai dû en jeter beaucoup car les crèmes ne se conservent pas éternellement, surtout quand elles ont déjà été ouvertes. J’en ai gardé peu, et j’en rachète seulement quand la précédente est terminée. Je privilégie désormais les crèmes à base d’ingrédients naturels, et si possible, bio.

consommer eco responsable salle de bains réduire déchets - Consommer éco-responsable et réduire ses déchets

Mieux consommer dans la salle de bain

C’est dans cette pièce que j’ai fait le plus d’efforts pour réduire ma consommation. Il y a en effet beaucoup de petits gestes que l’on peut faire, sans que cela soit contraignant.

La douche

Grande consommatrice de la salle de bain, j’ai nommé la douche ! Mon premier geste a été de ne plus utiliser de gel douche. Je suis passée au savon solide il y a un moment, et jamais je ne l’ai regretté. Moins d’emballage, cela dure plus longtemps, c’est moins cher, moins de produits chimiques… Bref, que des avantages ! Je choisis toujours des savons bio et vegan.

Au niveau de shampoings, je choisis également des produits naturels comme le ghassoul. Pour les soins, je prends des marques bio qui utilisent des produits naturels dans la composition du produit. Et je me lave nettement moins les cheveux qu’avant. Je fais moins de soins, et cela n’a pas l’air de déplaire à mes cheveux.

Je fais attention à ma consommation d’eau quand je me douche. Il m’arrive souvent de couper l’eau quand je me lave les cheveux et le corps. Ce n’est pas systématique mais je suis contente de me dire que je réduis ma consommation à mon échelle.

Le brossage de dents

2 minutes trois fois par jour… Combien de consommation cela peut-il bien produire sur un an ? J’ai décidé d’agir sur ce terrain là également. Et pour cela, aucun effort à faire, juste les bons produits à acheter. Je suis donc passée à la brosse à dents en bambou, toujours dans l’esprit de bannir le plastique. Et niveau dentifrice, j’opte pour un dentifrice naturel. J’ai déjà testé les dentifrices solides mais je n’avais pas été fan. Ce dentifrice est un bon compromis !

Les déodorants

J’ai déjà fait un long article sur les alternatives naturelles aux déodorants. Ces produits ont totalement intégré ma routine, je ne m’en sépare plus ! Et je n’achèterai plus de déodorants en supermarché. Les alternatives naturelles sont tout aussi efficaces, et surtout, elles ne sont pas nocives pour la santé.

Les produits hygiéniques

Je ne saurais même pas vous dire depuis combien de temps je n’ai pas acheté de tampons ni de serviettes hygiéniques. Je suis passée à la cup menstruelle et aux serviettes lavables. Ça a été une très bonne décision ! Je sais que grâce à eux je réduis considérablement mes déchets. Et cela fait aussi du bien à mon porte-monnaie. Je suis tellement satisfaite de ces produits que je les avais mentionnés dans les 5 achats qui ont changé ma vie.

Les produits de beauté

Tout comme les crèmes hydratantes, j’avais une quantité innombrable de masques, exfoliants, crèmes pour le corps, sérums hydratants, et j’en passe. J’ai fait un tri pour ne garder que l’essentiel, là aussi. Je n’en utilisais que très peu et je n’avais aucun intérêt à tout garder. Maintenant, je fais attention à ce que j’achète, et j’utilise tout !

Mieux consommer dans la buanderie

La buanderie regorge toujours de beaucoup (trop) de produits ménagers… Celui-ci pour les sols, celui-là pour les vitres, un autre spécialement pour la salle de bains, et celui-là que pour la cuisine… Mais pourquoi autant de produits alors que seulement quelques-uns peuvent faire l’affaire ? Et surtout, quand ils peuvent êtres naturels ?

Faire le ménage

Mes nouveaux alliés ne sont pas nombreux, et pourtant, ils sont tout aussi utiles et efficaces que les produits de grandes surfaces. Je compte parmi eux le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, le savon noir et le savon de Marseille. Ils sont devenus mes indispensables pour faire le ménage. Avec ces quatre produits, on peut faire plein de recettes de produits ménagers. Pas besoin de plus ! On réduit considérablement nos déchets, et par la même occasion, on vite la pollution de notre intérieur avec tous les produits chimiques contenus dans les produits ménagers classiques.

J’évite à tout prix d’utiliser du Sopalin et autres lingettes à usage unique. Je préfère les éponges, torchons, chiffons à poussière et autres lavettes.

Faire la lessive

Ma lessive, je la fais uniquement au savon de Marseille. Je la prépare moi-même, et je vous donnais la recette dans cet article. Je mets avec un peu de vinaigre blanc pour éviter le calcaire. Il a aussi des vertus adoucissantes.

Je fais quasiment toutes mes lessives à 30° ou à froid. Je n’utilise que très peu le sèche-linge, grand consommateur d’électricité.

consommer eco responsable buanderie réduire déchets - Consommer éco-responsable et réduire ses déchets
consommer éco responsable réduire déchets - Consommer éco-responsable et réduire ses déchets

Mieux consommer au bureau

Au travail aussi, j’essaie de faire des efforts pour moins consommer. La première étape a été de limiter mes impressions. Je n’imprime que lorsque cela est nécessaire et que je n’ai pas d’autres choix.

J’ai appris il y a peu que le stockage d’e-mails consomment énormément d’énergie. Alors, je fais régulièrement des tris, et je supprime les vieux messages qui ne me servent plus. C’est un petit geste qui pourrait avoir de jolies conséquences si on s’y mettait tous ! Surtout avec les boîtes professionnelles qui sont gourmandes en e-mails.

Enfin, je recycle systématiquement tous les papiers et j’éteins mon ordinateur chaque soir, pour ne pas le laisser en veille.

La pause déjeuner

Sur le temps du midi, j’ai deux solutions : soit j’ai apporté mon déjeuner au bureau, soit je vais le chercher dehors. Dans ce cas, je prends avec moi un tote bag en tissu pour ne pas prendre de sac au magasin. Je ne prends jamais les couverts en plastique qu’on me propose : j’ai mes propres couverts dans un tiroir. Pour l’eau, j’utilise ma gourde en inox et un vrai verre : pas besoin de gobelet en plastique !

Mieux consommer dans la vie !

J’ai encore beaucoup de choses à faire si je souhaitais me lancer dans le zéro déchet. Je préfère y aller petit à petit, et changer mes habitudes au fur et à mesure. Je suis déjà fière de tout le chemin parcouru ! Mon empreinte environnementale est bien plus faible qu’il y a quelques années, et cela ne va aller qu’en s’améliorant.

Et vous, que faites-vous pour consommer de façon plus éco-responsable ?
signature 3 - Consommer éco-responsable et réduire ses déchets

Partager l’article

19 Comments
  • EMILIE - La Minute d'Emy
    2 février 2020

    Merci pour le partage, je note tes bonnes astuces 🙂
    Bises

  • September Lullaby
    26 janvier 2020

    Coucou ! Merci beaucoup pour cet article et toutes ces idées pour consommer différemment ! J’ai décidé de faire un gros travail là-dessus cette année et je commence doucement avec les produits ménagers. Aurais-tu des marques à conseiller pour les produits de la cuisine ou d’hygiène ? 🙂 Merci d’avance !

    • Nina
      27 janvier 2020

      Hello ! Merci pour ton commentaire 🙂 je n’ai pas de marque en particulier à te conseiller parce qu’il y en a de plus en plus maintenant, de nouvelles qui sortent chaque semaine… Mais cela dit, je ne peux que te conseiller d’aller en acheter dans les magasins bio ! À bientôt

  • Nina
    21 janvier 2020

    Coucou Nina, un article plus qu’intéressant pour faire prendre conscience qu’il faut que chacun de nous fasse des efforts , à leur niveau et ce sera mieux que rien !!!
    Je suis loin de tout ce que tu fais, mais j’ai déjà commencé un peu par çi, un peu par là… le seul hic c’est que toute la petite maisonnée ne veut pas suivre maman…
    Des bisous et je te souhaite une année riche et pleine de jolies choses

    • Nina
      21 janvier 2020

      Je suis sûre que petit à petit ils se feront à ce changement 🙂
      Bisous et bonne année à toi également !

  • AnnsoM (@annsom)
    20 janvier 2020

    Et oui!!! c’est une évidence !!!!! Top cet article
    bisous Annso
    https://www.annsom-blog.com/

  • Coucou merci pour cet article très intéressant depuis un an ou 2 je fais vraiment plus attention à mes déchets
    je fais beaucoup de choses moi même en cuisine et des soins naturels
    et je n’achète quasiment plus que du seconde main pour les vetements
    belle soirée

  • Bavardages et Maquillage
    13 janvier 2020

    Coucou
    Si j’ai réussi à m’y mettre sans trop de difficultés pour la cuisine et les produits de nettoyage, j’ai encore du mal pour le dressing et ne parlons même pas du makeup!!
    En tout cas ton article est inspirant!!

    Bises

  • MyLovellyDolls
    13 janvier 2020

    Coucou jolie Nina ! 🙂 Merci beaucoup pour ce bel article qui fait le point sur tout ce que nous pouvons faire en matière Zéro Déchets ! Et merci également pour ton adorable commentaire sur mon blog <3 Du coup je pense que nous avons plein de choses à partager…et je m'abonne avec grand plaisir 🙂 Gros bisou et très belle année à toi <3 Nathalie

    • Nina
      13 janvier 2020

      Merci beaucoup Nathalie pour ton adorable commentaire. À bientôt !

  • Absolutelyfemme
    12 janvier 2020

    Merci pour cet article très complet. Nous avons tellement de choses à mettre en place pour des changements durables et éco-responsables !

  • Joelle | @elledit8
    11 janvier 2020

    Je procède à des changements au fur et à mesure. C’est tellement important …

  • vero
    7 janvier 2020

    Il est très complet ton article, bravo, pour ma part aussi j’ai eu une véritable prise de conscience au niveau alimentaire pour commencer puis je me colle maintenant aux produits cosmétiques etc… Bravo pour ces bonnes idées, ça donne des idées aux autres et je trouve ça vraiment chouette

  • Estelle
    5 janvier 2020

    Wow ! Tu as mis en place beaucoup d’actions ! ça me motive à en faire plus !
    Je ne sais pas si tu le savais mais le streaming était très énergivore, par exemple, pour Netflix il suffit de laisser le film se charger un peu ou pour Youtube de regarder des vidéos en basse résolution quand on n’est pas vraiment devant – c’est toujours un petit effort sans trop bousculer tes habitudes 😉

    • Nina
      6 janvier 2020

      Merci Estelle pour ces astuces 🙂 à bientôt !

  • Margaux Lifestyle
    1 janvier 2020

    Hello ! Je dois avouer que c’est aussi mon objectif de 2020. Enfin plus exactement, d’aller plus loin dans ma démarche. J’ai commencé l’année dernière à changer mes habitudes : lessive faite-maison, protections hygiéniques lavables, courses en vrac, seconde main… Mais j’ai l’impression que tout ceci, ce n’est pas suffisant. Que c’est juste pour me “donner bonne conscience”… Bref, pour 2020 je voudrais continuer sur ma lancée !

    • Nina
      1 janvier 2020

      C’est un super objectif ! Tu as déjà commencé à faire plein de choses pour changer tes habitudes, c’est top ! A bientôt

  • Morgane
    31 décembre 2019

    Super article, très complet ! J’ai encore un long chemin à parcourir pour réduire encore plus mes déchets mais ces derniers mois, j’ai fait pas mal d’efforts : seconde main uniquement pour les vêtements (et même si c’est bien moins cher, ça m’a appris à faire du shopping autrement en n’achetant que les coups de coeur et ce dont j’ai réellement besoin), coton lavables, soins du visage bio et depuis peu, brosse à dents en bambou (faut que je m’habitue au bois dans la bouche haha) et cup menstruelle ! 🙂 Pour l’année à venir, j’aimerais essayer de faire des produits ménagers moi-même, mes masques et gommages moi-même également et passer à des savons et shampoing solide (reste à voir si Monsieur est prêt à me suivre)

    • Nina
      31 décembre 2019

      Merci Morgane 🙂 tu fais déjà pas mal de choses pour réduire tes déchets, bravo ! Je suis sûre que ton amoureux te suivra dans cette démarche, car ce sont des petits gestes qui sont faciles à prendre ! À bientôt

    Un petit mot ?